• 17
  • 0

Greffon/ Unité Folliculaire (UF)

Les cheveux émergent du cuir chevelu non pas un par un mais par groupe, de 1 à 4 cheveux du même orifice appelé unité folliculaire. On peut apercevoir ces unités folliculaires sous microscope. On retrouve en moyenne 20% des unités folliculaires à 1 cheveu, 45% à 2 cheveux, 30% à 3 cheveux et 10% à 4 cheveux. Donc, la moyenne se situe généralement entre 2,2 et 2,4 cheveux par unité folliculaire.
Cheveux bruns chez caucasien

Greffon intact

C’est un greffon composé de toute la structure d’une unité folliculaire saine avec une enveloppe de tissu conjonctif épaisse.

Transection

C’est une rupture de l’intégrité du greffon par une section à un point quelconque sur sa longueur. C’est un greffon qui n’est pas viable car dépourvu de sa racine.

Transection partielle de greffon

C’est une unité folliculaire (ou greffon) composé de deux cheveux ou plus et qui présente une section transversale d’un cheveu ou plus laissant les autres intacts.

Un mini greffon contient plusieurs unités folliculaires (3 à 12 cheveux). Leur utilisation a été abandonnée car leur implantation donne un résultat inesthétique en cheveux de poupée. Quelques équipes en France utilisent encore cette technique (mini greffon de 2mm) qui doit être bannie.

Extraction folliculaire

Elle consiste à extraire les unités folliculaires (greffons) à l’aide d’un punch.

FUE
FUE signifie Follicular Unit Extraction. C’est une technique d’extraction des unités folliculaires (greffon) un par un au niveau de la zone donneuse à l’aide d’un punch de petit diamètre (0,75 – 0,8 – 0,9 – 1,0 mm).
Bandelette/FUSS/FUT

FUSS ( Follicular Unit Single Strip ) ou FUT ( Follicular Unit Transplantation) ou communément appelé la technique de bandelette signifie une technique de prélèvement des greffons en découpant des mini greffons ou des unités folliculaires sur une bandelette de cuir chevelu prélevée par bistouri au niveau de la couronne laissant place à une cicatrice linéaire. Cette technique est de moins en moins utilisée au profit de la technique FUE.

Zone Donneuse

C’est une zone du cuir chevelu située au niveau de la couronne et région temporale où les cheveux ne sont pas sensibles aux androgènes et donc supposés d’être permanents. Au cours d’une greffe de cheveux, les cheveux situés au niveau de cette zone donneuse sont prélevés et ensuite implantés au niveau de la zone chauve. Ces cheveux transplantés conservent leur résistance aux androgènes et continuent ainsi à pousser sans aucun signe de chute.

La population caucasienne présente une densité approximative de 70 à 100 greffons/cm carré ou 260+/_ 30 cheveux/CM carré.

Zone receveuse

C’est la zone du cuir chevelu où on va implanter les greffons qui ont été prélevés.

HypoThermosol

Source majeure d’énergie et soutien à la cellule, c’est une solution qui contient de l’ATP au niveau de liposome. Au cours d’une greffe de cheveux, nous conservons les greffons dans une solution de ATP liposomial qui va agir comme une source d’ATP aux greffons dépourvus en oxygène et sang une fois extraits du cuir chevelu.

Un prélèvement sanguin est effectué au niveau du pli du coude du patient qui est ensuite centrifugé pour obtenir un produit qui contient une forte concentration en plaquettes (PRP) qui secrètent des facteurs de croissance.

Dans le domaine capillaire, le PRP peut soit être utilisé comme solution de conservation pour les greffons soit injecté au niveau du cuir chevelu pour avoir un effet anti chute.

Le clonage de cheveux se pratique en laboratoire et consiste à mettre en culture des cellules du follicule pileux sain extraites au niveau d’un site donneur (zone dépourvue d’une chute de cheveux comme c’est le cas au niveau de la couronne) afin de les répliquer (générer des milliers de follicules avec un échantillon de quelques follicules pileux).

Ces milliers de cellules répliquées vont pouvoir être ensuite injectées au niveau d’une zone chauve du cuir chevelu afin de créer théoriquement de nouveaux cheveux sains.

Le clonage capillaire a fait ses preuves chez les animaux mais chez l’être humain c’est encore au stade de recherche et peu de progrès ont été accomplis.

L’utilisation des forceps est nécessaire pour transposer le greffon de l’implanter au niveau des pré trous effectués au préalable au niveau de la zone receveuse.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *